Magnetic Particle Testing (MT) < Test de CND < Home

Magnetic Particle Testing (MT)

La magnétoscopie est la méthode de contrôle non-destructive (CND) la plus utilisée. Son application principale est dans l´industrie aérienne et automobile, mais aussi dans l´énergétique et l´industrie de transport. Grâce à son relativement faible complexité, elle est simple d´usage et est l´une des plus importantes méthodes pour l´inspection en zone industrielle. MT permet de detecter des défauts superficiels et en sous-surface (criques, pores, fissures, inclusions etc.) des matériaux ferromagnétiques (surtout Fe). Pour les matériaux non-ferromagnétiques cette méthode n´est pas applicable.

Principe de la méthode

Le matériel ferromagnétique devient magnétiquement saturé par une magnétisation adéquante. Un défaut éventuel a des propriétés magnétiques différentes- dans la plupart des cas il est non-magnétique (comme par example l´air dans une crique ou pore, scorie etc.). Cela provoque la déformation du champ magnétique, ses lignes de force remontent au surface et donc la fuite magnétique est crée. Cette dernière porte l´information sur les inhomogénéités magnétiques. Une pudre magnétique est appliquée sur le surface du matériau examiné et s´agrippe magnétiquement mais seulement là ou se trouve les flux de dispersion. La poudre sur la surface- comme une indication- produit alors un relief des fuites magnétiques causées par les défauts. L´indication est évaluée visuellement grace à un contraste chromatique ou de luminance. La limite minimale de largeur d´une imperfection détectable par MT est de l´ordre de microns.
ATC Balteau visiconsult Chemetall Kodak
Labino Phoenix Rohmann Socomate Sonatest